Pédalons pour l’éducation

Par les élèves du PEI de l’école Pointe-Lévy

Nous ne réalisons pas nécessairement l’importance de l’éducation dans notre société. Pourtant, elle a un impact majeur sur la communauté. Plus important encore : elle en est le cœur. À Pô, au Burkina Faso, les enfants n’ont pas la même chance qu’ici. En effet, ce pays fait partie des endroits où le taux de scolarisation est l’un des plus faibles au monde. Les 160 élèves du Programme d’Éducation Internationale (PEI) de l’école Pointe-Lévy ont largement contribué à la fondation d’une association qui œuvre dans ce domaine. L’association Espoir des jeunes a pour mission de donner un coup de pouce aux familles et aux enfants qui en ont besoin. 

Afin de financer cette association, les élèves ont, le 9 octobre dernier, participé à un vélothon organisé pour la cause. Ils ont pédalé à relais pendant 12 heures pour amasser des fonds. Leur slogan? Pédalons pour l’éducation! En tout, ils ont réussi à récolter une somme de 2 650 $. C’est la belle preuve qu’avec des efforts, tout est possible. Grâce à ces jeunes, des jeunes Burkinabè auront la chance de fréquenter une école, d’obtenir le matériel nécessaire et d’assurer leur avenir.

L’activité a connu un tel succès pour une première année qu’elle sera reconduite pour une période de 3 ans. Cette démarche permettra de vraiment bien lancer l’association et de pouvoir s’investir avec les Burkinabés. Les élèves auront la possibilité d’échanger avec d’autres jeunes et de s’ouvrir sur cette nouvelle culture. Évidemment, l’objectif final est d’organiser un périple sur place avec une dizaine de jeunes pour aller constater les progrès. Ce projet est bien embryonnaire, mais avec de l’espoir, tout est possible. 

Pour faire un don à l’association, vous pouvez faire parvenir un chèque au nom de l’école Pointe-Lévy en mentionnant Espoir des jeunes. 

 

Merci beaucoup,

Mireille Jean, responsable de l’activité

Émilie Larochelle, élève du PEI secondaire 4